Faut-il utiliser de l'huile d'olive ou l'huile de tournesol

Actuellement, l’huile végétale est un ingrédient incontournable en cuisine. Mais pour rallier à la fois une cuisine saine et pleine de goût, quelle huile utilise-t-on ? L’huile d’olive ou l’huile de tournesol ?

Actuellement, l’huile végétale est un ingrédient incontournable en cuisine. Mais pour rallier à la fois une cuisine saine et pleine de goût, quelle huile utilise-t-on ? L’huile d’olive ou l’huile de tournesol ?

Ce qu’il faut savoir

En effet, il est important de noter que les huiles végétales sont toutes constituées à 100 % de lipides. Il n’est donc pas nécessaire de les différencier par rapport à leur teneur en matière grasse. Ce qu’il faut retenir, c’est plutôt leurs apports nutritionnels dans notre organisme. Contrairement aux huiles de provenance animale qui sont riches en acides gras saturés, les huiles d’olives et de tournesol ont de nombreux bienfaits sur notre système cardio-vasculaire. Leur particularité varie en fonction des aliments que l’on souhaite cuisiner : en simple assaisonnement, pour cuire au four ou à la poêle, et même en pâtisserie.

L’huile d’olive

Manger sainement ne signifie pas toujours éliminer la matière grasse de notre alimentation. Pour le bon fonctionnement du cœur par exemple, il nous faut consommer quotidiennement de l’huile qui sera source d’acide gras essentiel et de vitamine E indispensables à la prévention des certaines maladies. D’où l’utilité de l’huile d’olive extra vierge, certes beaucoup plus chère que les autres huiles, mais conseillée pour ses effets diététiques à la consommation en crue. Réservez-la donc pour assaisonner une salade, ou une vinaigrette en n’utilisant qu’un filet d’huile. Si besoin en cuisson, n’hésitez pas à la rajouter pour les ratatouilles, les poissons et les viandes. La recommandation étant de ne l’incorporer que vers la fin de la cuisson pour profiter pleinement de ses vertus.

L’huile de tournesol

Il est aussi conseillé de consommer cette huile crue, car elle supporte mal la chaleur. L’huile de tournesol présente une forte teneur en acide gras oméga 6. Ce qui signifie que sous l’effet de la chaleur, cette huile devient une substance nocive à la santé. Néanmoins, même raffinée, elle est beaucoup moins chère que l’huile d’olive extra vierge. Elle est donc accessible à tous les ménages par rapport à son prix. Mais faites attention à ne pas atteindre son point de fumée lorsque vous devez l’utiliser en cuisson. C’est la température à partir de laquelle la fumée de l’huile est détectée. Elle libère alors des composantes toxiques et cancérigènes. Privilégiez-la lors d’une salade, ou dans les plats allant au four, sans dépasser les 200 °.
Enfin, pour les bains de friture, que vous utilisiez de l’huile d’olive ou de l’huile de tournesol, pensez à la changer après huit à dix utilisations pour une alimentation plus saine.


Dans la même catégorie




Pas de commentaire. Soyez le premier á ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire